Vous êtes ici : Kiosque » Annonce

Identification

Identifiant: 
Mot de passe : 

Mot de passe oublié ?
Détails d'identification oubliés ?

Annonce

10 juin 2022

Ingénieur/Post-doctorant IRISA/Lannion : Gestion d’énergie pour les architectures intermittentes


Catégorie : Post-doctorant


Laboratoire : IRISA – équipe GRANIT https://www-granit.irisa.fr/

Titre : Gestion d’énergie pour les architectures intermittentes

Mots-clefs : Energie, micro-controleur MSP430, NVRAM

Salaire : 2000 à 2400€ net par mois selon expérience

Durée : CDD de 12 mois à compter du 01/09/22, pouvant être renouvelé.

Lieu de travail : IRISA/ENSSAT, 22300 Lannion

Contacts : Olivier Berder (olivier.berder@irisa.fr), Matthieu Gautier (matthieu.gautier@irisa.fr), Robin Gerzaguet (robin.gerzaguet@irisa.fr)

 

Poste

Les systèmes basses-consommation sont souvent couplés avec des systèmes à récupération d’énergie et ont pour objectif d’être autonome en énergie. Il s’agit donc pour ces systèmes d’utiliser au mieux l’énergie à leur disposition afin de ne pas tomber en panne, et ceci passe souvent par une prédiction de l’énergie à venir.

Les architectures intermittentes sont des nouvelles d’architectures qui s’appuient des mémoires non volatiles (NVRAM). Ainsi, en cas de rupture d’alimentation, ces systèmes peuvent redémarrer et recommencer leurs tâches car l’état des processus est conservé dans la partie non volatile de la mémoire. Ceci change la manière d’utiliser l’énergie au sein de la carte puisqu’il ne s’agit plus de ne pas tomber en panne mais de prédire l’instant de panne.

L’objectif de ce poste est double. Il consiste dans un premier temps de concevoir et implémenter sur un processeur TI MSP430 (qui dispose d’une mémoire non volatile) des algorithmes de gestion d’énergie prenant en compte l’énergie disponible et l’application visée (détection de champs d’oiseaux). Le deuxième objectif est de concevoir un prototype dédié à l’application visée. La plateforme intégrera un dispositif de communication (e.g. LoRa), un processeur TI MSP430 et la mémoire non volatile associée, des capteurs et un dispositif de récupération d’énergie.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du projet CominLabs NOP (https://project.inria.fr/nopcl/) et est associé à une collaboration entre différents laboratoires Bretons (IETR, LS2N et INRIA).

 

Profil visé

Vous êtes ingénieur(e) ou docteur(e) en électronique numérique. Vous avez de bonnes compétences en développement microcontrôleur qui s’appuient sur un socle de connaissances techniques parmi celles citées ci-dessous, autorisant une adaptabilité́ aux différents travaux proposés. Vous évoluerez au sein d’une petite équipe dynamique de développeurs sur des projets innovants dans le cadre d’un laboratoire de recherche publique en lien étroit avec les entreprises. Vous appréciez le travail en équipe mais vous êtes capable d’autonomie et d’esprit d’initiative.

 

Compétences

Langages : C, C++, Matlab, Python, VHDL, Verilog

Programmation microcontrôleur, Linux, Linux embarqué,

IoT, réseau de capteur

Électronique analogique et numérique, Conception carte électronique

Traitement du signal

 

Dans cette rubrique

(c) GdR 720 ISIS - CNRS - 2011-2022.